Le Parc Naturel Marin

Environnement

Parc Naturel Marin du Bassin d’Arcachon, c’est quoi ?

Créé en Juin 2014, le Parc Naturel Marin du Bassin d’Arcachon (PNMBA) couvre 435 km2 d’espace marin, soit la totalité du Bassin, avec 127 km de linéaire côtiers.

Le Parc naturel marin du bassin d’Arcachon vise à la connaissance et à la protection du milieu marin ainsi qu’au développement durable des activités maritimes.
Ces objectifs généraux se déclinent en 7 objectifs locaux : les « orientations de gestion » propres au bassin d’Arcachon et issues de la concertation avec les acteurs locaux.

  • Améliorer la connaissance de la dynamique du bassin et de son lien avec l’océan, notamment les transports hydro-sédimentaires et les échanges entre les écosystèmes ;
  • Préserver et restaurer la spécificité de la biodiversité lagunaire et l’attractivité du bassin et de son ouvert pour les oiseaux ;
  • Garantir le bon fonctionnement écologique des milieux, notamment les marais maritimes, par une exigence accrue pour la qualité des eaux et une gestion cohérente des richesses naturelles et des usages ;
  • Promouvoir et accompagner les filières professionnelles, notamment la pêche et la conchyliculture, pour préserver les emplois et valoriser les savoir-faire, dans une démarche respectueuse des équilibres naturels ;
  • Promouvoir des pratiques respectueuses du milieu marin dans les activités nautiques par l’adaptation des comportements et des aménagements et l’innovation technologique ;
  • Contribuer à la mise en valeur des patrimoines naturels, culturels et paysagers marins afin de conserver au territoire son identité maritime et la faire prendre en compte dans les projets de développement ;
  • Responsabiliser l’ensemble de la population en la sensibilisant aux impacts des usages sur les équilibres naturels marins du bassin et aux bénéfices qui résultent de ces équilibres pour sa qualité de vie.

François Deluga, Président du Parc Naturel Marin du Bassin d’Arcachon

Le Parc naturel marin du bassin d’Arcachon fait partie de l’Agence française pour la biodiversité, établissement public sous tutelle du ministère de la Transition écologique et solidaire.

Le Parc est géré par un conseil de gestion composé d’acteurs locaux, qui s’appuie sur une équipe d’agents et des moyens techniques et financiers mis à sa disposition par l’Agence française pour la biodiversité.