Développement durable

Environnement

Ville Nature

La commune du Teich est un membre actif du Parc Naturel Régional des Landes de Gascogne, et possède sur son territoire la Maison de la Nature du Bassin d’Arcachon et la Réserve Ornithologique du Teich. La municipalité mène une action exemplaire en faveur du développement durable et de la préservation des espaces naturels depuis de nombreuses années.

Notre commune a su se différencier de ses voisines et a su développer son identité de « commune nature » en protégeant son environnement, sa forêt, le delta, sa qualité de vie au bénéfice de tous les Teichois.

Dans tous les domaines de la vie quotidienne, la municipalité agit en précurseur en matière d’énergie, de transport, de lutte contre la pollution ou de gaz à effet de serre.

La politique de maîtrise de l’urbanisation, de qualité des aménagements, le développement des transports publics, de construction bois, de prévention, en sont des illustrations manifestes.

Une Marianne d’Or pour le Teich

François DELUGA a reçu, au nom de la commune, la « Marianne d’or » des mains du président du Conseil Constitutionnel. Cette distinction honore notre commune, tous les Teichois et l’action de la municipalité. C’est un hommage au travail que nous avons réalisé au Teich en matière de protection de l’environnement et du patrimoine, de préservation de la qualité de la vie de nos concitoyens et du développement de l’écotourisme. Nous avons été les pionniers sur le Bassin d’Arcachon, comme à l’échelle de l’Aquitaine, pour développer depuis plus de 20 ans cette nouvelle approche. Une gestion de proximité qui concilie le développement d’un tourisme de nature, la protection de l’environnement à l’échelle de toute la commune et une croissance maîtrisée et équilibrée de toutes les activités.

Un plan communal d’économie d’énergie et d’énergies renouvelables

Dès 2008 la commune a fait réaliser un bilan énergétique de l’ensemble des bâtiments et des équipements municipaux, afin d’élaborer un plan communal d’économie d’énergie et de développement des énergies renouvelables. Ce diagnostic énergétique a permis d’identifier les travaux et les actions à mener sur les bâtiments existants et de fixer des objectifs de consommation énergétique pour les constructions neuves.

Un programme de travaux dans les bâtiments publics

Chaque année, des travaux sont réalisés pour changer les chaudières existantes et les systèmes de chauffage, comme par exemple, à l’école maternelle du delta, à l’école primaire du Delta, à la salle des fêtes, à la Poste, à la salle polyvalente, à la Maison de la solidarité. Tous les nouveaux bâtiments ont été conçus pour économiser l’énergie et utiliser les énergies renouvelables, comme à la crèche, par exemple.

Une toiture photovoltaïque

La commune a acquis au Parc d’activités de Sylvabelle, un bâtiment de 1000 m2 destiné à stocker le matériel municipal.

À cette occasion, une toiture photovoltaïque a été installée sur la totalité du bâtiment.

Un effort pour l’éclairage public

La commune a continué pendant tout ce mandat à équiper nos rues d’éclairage public : la quasi-totalité des rues du Teich sont désormais pourvues d’éclairage public. Dans le même temps, un effort considérable a été mis en œuvre pour réduire la consommation électrique et son coût pour la commune.

– Ainsi, 59 horloges astronomiques ont été installées pour maîtriser la durée d’éclairage toute l’année et réduire les consommations en période estivale.

– Un programme de rénovation de l’éclairage public a été réalisé pour utiliser des lampes à moindre consommation.

– La commune a été la première en Aquitaine à lancer le remplacement des lampes d’éclairage public par la nouvelle technologie à LED. Cette technologie permet de consommer 8 fois moins d’énergie par point lumineux. À ce jour, 25% de notre éclairage public a basculé en LED. Nous poursuivrons ce programme d’économie d’énergie dans les années à venir.

Un nouveau mode d’entretien de l’éclairage public

La commune a souhaité améliorer la qualité de l’entretien de l’éclairage public et en particulier en termes de rapidité d’intervention lors des pannes. Depuis le 1er janvier 2013, c’est le Syndicat Départemental d’Energie Electrique de la Gironde (SDEEG), qui assure cette mission. Le délai d’intervention après signalement de la panne a été ramenée de deux fois par mois à une fois par semaine.