Débroussailler pour préserver la nature et ses biens

Environnement

L’Aquitaine est classée à haut risque pour les feux de forêt avec plus de 1 500 départs de feu par an et 1 600 ha de surfaces brûlées en moyenne. De nombreux incendies pourraient être évités par simple respect des mesures de prévention. L’une de ces mesures obligatoires est le débroussaillement dont les dispositions sont définies par le code forestier et les règlements préfectoraux de protection de la forêt contre l’incendie.

QUELQUES CONSEILS POUR UN DÉBROUSSAILLEMENT RÉUSSI !
Le débroussaillement consiste à réduire la densité de végétation autour de sa maison pour diminuer l’intensité et limiter la propagation des incendies. Il garantit la rupture horizontale et verticale de la continuité du couvert végétal.

Attention, débroussailler n’est pas défricher !

Pourquoi débroussailler ?
• Éviter les départs de feux et leur propagation depuis ou vers les propriétés situées en forêt et à proximité,
• Réduire l’intensité de l’incendie aux abords des habitations et empêcher que l’incendie ne touche les bâtiments,
• Faciliter la circulation des véhicules des sapeurs-pompiers en cas d’intervention.

Qui doit débroussailler ?
Le débroussaillement incombe à celui qui crée le risque : tout propriétaire, ou son ayant-droit (locataire), de constructions, chantiers ou installations de toute nature.

Tenir compte des limites de propriété !
Le débroussaillement doit être effectué y compris sur les terrains voisins après en avoir informé leurs propriétaires. Ceux-ci ne peuvent s’y opposer.

Quand débroussailler ?
La période la plus appropriée est juste avant la reprise de la végétation, durant les mois de février et mars, et lorsque le niveau de vigilance est de « faible à moyen » (consultable sur dfci-aquitaine.fr). Cette opération doit être renouvelée au moins une fois par an et adaptée selon la croissance des végétaux. Riche d’une couverture forestière représentant 86% de son territoire et exposée à la sécheresse estivale, la ville du Teich est très sensible aux incendies de forêts et aux conséquences dramatiques pour la nature et pour les hommes.
Parallèlement à la vigilance exercée par les services spécialisés, la mobilisation de tous les citoyens est indispensable pour limiter les risques d’incendie. Le débroussaillement constitue l’élément majeur de la prévention des incendies. Rendu obligatoire par la loi dans un rayon de 50 mètres à 100 mètres autour de sa maison, ce geste simple permet de protéger son jardin, son habitation, ses biens et ceux de son voisinage.

Où débroussailler ?
Pour les terrains situés à moins de 200 m des bois et forêts, l’obligation de débroussailler s’applique sur :
• 50 m aux abords des constructions,
• 10 m de part et d’autre des voies privées d’accès aux constructions,
• La totalité de la parcelle des terrains en zone urbaine.
Modalités supplémentaires dans le massif des Landes de Gascogne (Gironde, Landes, Lot-et-Garonne)
• Les arbres doivent être à une distance minimale de 3 m des constructions.
• L’élagage des arbres doit maintenir les premières branches à une hauteur minimale de 2,5 m du sol.
• Les voies d’accès aux constructions doivent être d’une largeur minimale de 4 m.
• Toute végétation doit être supprimée sur une hauteur de 4 m et sur une largeur de 2 m de part et d’autre de ces voies.


Contact

MAIRIE
05 56 22 33 60

Débroussailler  pour préserver  la nature et ses  biens