50 ans d’assainissement

Environnement

Ce documentaire ” l’Eau en partage” explique comment s’est construit au fil des années le réseau d’assainissement des eaux usées et la protection environnementale du Bassin d’Arcachon.

Beaucoup de décisions influent sur la qualité des eaux. Le SIBA pèse sur chacune d’elles pour un objectif unique : préserver la qualité du Bassin d’Arcachon. Il mène des actions cohérentes : l’assainissement des eaux usées, la gestion et la protection environnementale du plan d’eau, les travaux maritimes et l’hygiène.

Il investit chaque année plus de 11 millions d’euros dans le système d’assainissement des eaux usées. Les ouvrages sont omniprésents (1 100 km de réseaux, 3 stations d’épuration, plus de 400 postes de pompage) et les résultats sont au rendez-vous :

  • 96 % des eaux de baignade sont classées en excellente qualité 
  • 80 % des zones ostréicoles sont classées en zone A.  En France, il existe 286 zones mais seulement 15 qui présentent une qualité “A”. Une situation exceptionnelle qu’il faut à tout prix préserver !

Au rythme de ces actions, le SIBA crée du lien entre la terre et la mer pour favoriser un partage harmonieux de l’espace et de la ressource.

Cette gouvernance, adaptée au contexte local, développe un réseau de surveillance et d’expertise innovants sur les pesticides et les micro-polluants :  REMPAR.  Elle intensifie également ses actions en matière de gestion des rejets des eaux pluviales. Le SIBA doit adapter le concept de densification urbaine à la spécificité littorale du Bassin d’Arcachon.

Au 1er janvier 2020, la mutualisation des compétences, à 12 communes intégrant les communes voisines Mios et Marcheprime, va permettre d’optimiser la gestion des eaux pluviales en veillant à la qualité de l’eau des tributaires et du Bassin d’Arcachon in fine.

Contact

Mairie du Teich
O5 56 22 33 60